Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Espace pédagogique > EPS > Champ d’apprentissage 2 (natation, randonnée, orientation...) > Les activités hivernales > Projet raquettes à neige du CE2 au CM2

Projet raquettes à neige du CE2 au CM2

Mener un projet raquettes à neige permet de travailler diverses compétences en éducation physique et sportive mais également dans d’autres enseignements notamment en géographie.

Voici la présentation d’un projet mené depuis plusieurs années avec des classes de CE2. Ce projet s’effectue sans accompagnateur moyenne montagne, uniquement avec des parents bénévoles ayant participé à une journée d’information. Ce projet propose 3 parcours au départ du Lioran qu’il est vivement conseillé de repérer avant vos sorties avec vos élèves.

Réglementation raquettes à neige

Vous trouverez dans le document ci-dessous la synthèse des 3 parcours avec la vue aérienne, la carte IGN et le profil altimétrique que vous pourrez présenter à vos élèves avant ou après la sortie en fonction de votre objectif :

Présentation des parcours

Sortie 1

Lieu de départ et d’arrivée : Font d’Alagnon
Durée : 1 heure 30 de marche environ



Il s’agit d’un parcours de 3,4 kilomètres avec très peu de dénivelé (100m de dénivelé positif) sur de larges pistes empruntées également par des personnes pratiquant le ski de fond. Cela permet aux élèves de découvrir cette activité sans difficultés particulières.


Activités en lien avec cette sortie :
Avant la sortie :
- présenter le parcours et le profil
- organiser un travail sur le vocabulaire de la montagne (télésiège, canon à neige, ski alpin…)
Pendant la sortie :
- prendre quelques photos qui seront exploitées de retour en classe
- faire une pause sur le parcours qui permette de visualiser les 3 sommets (le Puy Bataillouse, le Bec de l’aigle et le Téton de Vénus)
Après la sortie :
- travailler sur le balisage avec la possibilité de s’appuyer sur le document suivant (me contacter pour avoir la version modifiable) :

Le balisage

Sortie 2 :

Lieu de départ et d’arrivée : prairie des Sagnes
Durée : 2 heures de marche environ



Il s’agit d’un parcours de 3,3 kilomètres dans le bois de Veyrières avec davantage de dénivelé (200m de dénivelé positif dont une montée courte mais très pentue). Le relief est beaucoup plus accidenté avec des petits sentiers et des franchissements de tous petits ruisseaux. Vous avez la possibilité quand vous sortez du bois de Veyrières de faire un aller-retour jusqu’au buron de Veyrières (buron démoli).

Activités en lien avec cette sortie :
Avant la sortie :
- faire tracer le parcours et découvrir le profil à l’aide d’un site tel que openrunner ou edugéo
- réactiver le vocabulaire découvert lors de la sortie 1
Pendant la sortie :
- questionner les élèves sur les panneaux de balisage
- faire nommer les 3 sommets découverts en sortie 1 lorsqu’ils sortent du bois de Veyrières
De retour en classe :
- classer les 4 sommets repérés durant la randonnée en fonction de leur hauteur (le Puy Griou, le Puy Bataillouse, le Bec de l’aigle et le Téton de Vénus). Ils ont quasiment tous la même hauteur et ne sont pas situés sur le même plan : la carte IGN permettra la validation des hypothèses.

IGN sommets

Sortie 3 :

Lieu de départ et d’arrivée : Font d’Alagnon
Durée : 3 heures de marche environ



Il s’agit d’un aller-retour commençant par une large piste (celle empruntée en sortie 1) puis un sentier plus étroit qui monte franchement pendant 700 mètres (120 mètres de dénivelé positif sur cette portion) qui vous amène jusqu’au buron de Meije Costes. Il s’agit d’un parcours de 4,5 kilomètres. Si certains élèves sont en difficulté, il est possible de faire demi-tour sans atteindre le buron (il est donc préférable de faire des groupes de niveaux sur cette sortie)

Activités en lien avec cette sortie :
Avant la sortie :
- découvrir le parcours (remarquer que le parcours se situe en lisière de forêt puis que l’on sort de la forêt sur la fin du parcours) sur carte IGN et vue aérienne en faisant le comparatif.
De retour en classe :
- travail sur l’activité humaine en montagne et notamment sur le buron qui était autrefois une fromagerie d’estive et qui est aujourd’hui un lieu d’étape pour les randonneurs.


Pour aller plus loin :

Il peut être intéressant d’effectuer une nouvelle sortie au printemps pour observer les différences (végétation) et les éléments identiques (habitations).

SPIP 3.2.1 [23954] | Squelette BeeSpip v.3.1.0